Economies de chauffage

faire des économies de chauffage

Face au froid glacial de l’hiver, vous êtes toujours tenté d’augmenter le chauffage pour éviter d’attraper froid. Quoi de plus légitime ! Cependant, en le faisant, vous risquez de tomber dans la surconsommation. Votre budget peut être affecté à cause de la facture élevée de chauffage que vous allez recevoir. Toutefois, vous pouvez réduire votre consommation en pratiquant quelques petits conseils d’usage. Il existe également certaines aides qui vous sont attribuées afin de vous permettre de réaliser vos travaux de rénovation énergétique pour faire des économies de chauffage.

Dix conseils pour économiser sur le chauffage

Faire entretenir ses appareils de chauffage

Lorsque vous entretenez votre appareil de chauffage, vous pouvez faire jusqu’à 12 % d’économies sur votre facture d’énergie. Par contre, vous êtes exposé à des risques de surconsommation lorsque vous ne faites pas la maintenance de vos appareils de chauffage. Quel que soit le type de chaudières que vous possédez, pour des questions sécuritaires et afin qu’elle garde ses performances optimales, vous devez obligatoirement faire entretenir votre appareil de façon annuelle. Pour ce faire, il est conseillé de solliciter les services d’un professionnel chauffagiste qui va se charger de vérifier tout le système de chauffage.
Si vous détenez un radiateur à eau, vous devez également l’entretenir. Il est recommandé de le purger pour y retirer l’air et ôter la poussière qui s’est stockée à l’intérieur. Vous allez permettre ainsi à la chaleur de se propager convenablement.

Installer un thermostat d’ambiance

Vous pouvez adapter la température de votre logement selon vos besoins et vos usages. Chaque pièce de votre habitat peut être réglée à la température idéale. Pour y parvenir, vous avez besoin de faire l’installation d’un thermostat d’ambiance. Le réglage du thermostat se fait automatiquement. Il va servir à contrôler la température qu’il fait dans votre habitat. L’utilisation du thermostat va favoriser la baisse de votre consommation d’énergie et vous allez constater une réduction de vos factures de chauffage.
Vous pouvez retrouver en ce moment sur le marché deux types de thermostat : le thermostat électromécanique non-programmable qui est le modèle basique et moins cher et le thermostat électronique programmable. Ce dernier a un écran digital et vous pouvez programmer des températures distinctes pendant une même journée. En fonction du modèle de thermostat, le fonctionnement est différent. A vous d’opter pour celui qui convient à votre goût et votre bourse.

Faire des travaux d’isolation de votre logement

Plus votre habitat bénéficie d’une bonne isolation, mieux vous évitez des déperditions d’énergies. Lorsque vous décidez de faire des travaux de rénovation énergétique dans votre maison, vous devez d’abord prendre soin de recenser vos besoins en isolation thermique. Pour connaître la nature des travaux d’isolation à effectuer dans votre habitation, il convient de faire une étude thermique. Vous devez contacter un professionnel afin de procéder à un diagnostic. Voici les types de travaux d’isolation à entreprendre dans votre logement et qui doivent être prioritaires :

  • Faire l’isolation de la toiture et des combles, les déperditions les plus importantes proviennent du toit de la maison
  • Faire l’isolation des murs, il s’agit de ceux situés à l’extérieur et exposés au froid
  • Faire installer des fenêtres à double vitrage
  • Effectuer des travaux d’isolation thermique du sol, vous allez observer une baisse de 7 à 10 % des déperditions de chaleur

Réduire la température de votre logement

L’un des moyens pratiques pour économiser votre facture d’énergie est de diminuer d’un degré votre température. Vous allez réaliser jusqu’à 7 % d’économies. Le conseil à suivre est d’adapter la température en tenant compte des besoins de chaque pièce de votre habitat. Pour vous aider, nous vous donnons les températures qu’il faut adapter à chaque pièce de logement :

  • La cuisine, le salon et la salle à manger : 18 degrés
  • La salle de bain : 22 degrés lorsque vous y êtes et 17 degrés quand vous ne l’utilisez pas
  • La chambre à coucher : 16 degrés
  • La cave et le cellier : 14 degrés

Si vous respectez ces températures et vous les adaptez aux différentes pièces de votre habitation, vous allez faire des économies considérables sur votre chauffage.

Eviter de laisser circuler des courants d’air dans votre logement

Lorsqu’une pièce est bien chauffée, le moindre passage d’un courant d’air refroidit la température et provoque parfois même des frissons. Face à cette situation, le premier réflexe que vous avez est d’augmenter aussitôt la température du chauffage de quelques degrés. Cependant, il existe quelques astuces pour bloquer les courants d’air. Vous pouvez par exemple installer des bourrelets aux endroits propices à la circulation des courants d’air notamment sur les vitrages, des portes et des fenêtres mal isolées.

Aérer régulièrement son logement

Bien que cela puisse paraître paradoxal en hiver, vous pouvez aérer de façon régulière votre logement afin de l’assainir. Vous pourrez ainsi, respirer une bonne qualité d’air à l’intérieur. En effet, une maison calfeutrée est souvent remplie d’humidité et donc en proie aux moisissures, acariens et aux mauvaises odeurs. Pour éviter cela, vous devez aérer votre maison en ouvrant grandement les fenêtres deux fois par jour soit le matin et le soir pendant 10 minutes. Ainsi, les fenêtres étant ouvertes, vous allez avoir de l’air sec qui va pénétrer partout dans l’habitation. Le courant d’air sec qui va circuler dans la maison sera moins humide que l’air ambiant. Par conséquent, avant qu’il ne soit chauffé à la température qui convient, vous allez utiliser moins d’énergie.

Fermer vos volets pendant la nuit

En hiver, à la tombée de la nuit, vous devez fermer vos volets. Toutefois, vous devez fermer les volets de toutes les pièces qui composent votre logement et pas seulement ceux de la chambre à coucher comme on a l’habitude de voir. Il faut retenir que les volets sont de bons isolants thermiques. Vous pouvez donc faire 2 % d’économies de chauffage lorsque vous les fermez. Vous avez une autre possibilité, celle de faire installer par un professionnel, des motorisations aux volets avec une centrale domotique. Ainsi, vos volets vont se fermer à une heure programmée ou au moment où votre température passe à un niveau que vous avez défini à l’avance.

Passer l’aspirateur

Un autre moyen pour voir baisser ses factures de chauffage est de passer régulièrement l’aspirateur dans vos pièces. En effet, en nettoyant vos pièces avec l’aspirateur, la chaleur qui provient de votre appareil augmente les températures ambiantes. Par conséquent, la température de vos pièces peut augmenter d’1 à 1,5 degrés.

Cuisiner au four

Lorsque vous cuisinez au four, la chaleur qui se dégage va réchauffer la cuisine pendant tout le temps de la préparation. Cependant, même des minutes après que vous ayez fini de faire votre cuisine, la chaleur sera toujours présente. Si vous voulez qu’elle se propage afin de chauffer toute la maison, vous pouvez ouvrir le four. Toutes les pièces pourront ainsi en bénéficier.

Installer un ventilateur au plafond

Lorsque vous installez un ventilateur de plafond dans une pièce de votre logement, l’appareil favorise la circulation de la chaleur. Pendant l’hiver, le ventilateur conserve l’air chaud produit par le système de chauffage et le distille à travers toute la maison. Cependant, vous devez faire le réglage de vos ventilateurs de plafond pour qu’ils puissent tourner faiblement et dans le sens horaire. L’utilisateur d’un ventilateur de plafond peut faire baisser de 15 % de votre facture de chauffage.

Les aides de l’Etat pour réduire sa facture de chauffage 

Au niveau national, il existe une seule aide, le Chèque Energie, qui a été mis en place afin de vous soutenir en payant une partie du montant de votre facture d’énergie. Mais à côté du Chèque Energie, plusieurs autres aides financières ont été mises sur pied pour vous accompagner dans les travaux de rénovation sur vos systèmes de chauffage pour faire baisser votre consommation et partant votre facture de chauffage. Cependant, ces aides financières sont réservées uniquement aux propriétaires de logements.

Le Chèque Energie

Le chèque Energie a été créé en 2018. Il vient en remplacement des tarifs sociaux de gaz et de l’électricité. Vous devez pour bénéficier de cette aide, remplir deux conditions qui sont vos revenus financiers et les éléments qui composent votre foyer. Si après l’examen de vos dossiers, votre demande est éligible, vous allez percevoir l’aide. Le montant oscille entre 48 euros et 277 euros par an selon les chiffres de 2020. Vous allez recevoir directement votre Chèque Energie par la poste entre fin mars et fin avril.

Aides pour effectuer des travaux de votre système de chauffage

  • L’ADEME

A travers son organe FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique), l’ADEME vous aide à effectuer les travaux de rénovation énergétique de votre habitat. Vous devez contacter un conseiller FAIRE après avoir recensé les travaux que vous avez à réaliser chez vous. Ce dernier va vous aider pour que vous puissiez faire vos travaux avec un budget moins élevé.

  • Les aides financières de l’ANAH

Pour vous accompagner dans la réalisation de vos travaux énergétiques, l’ANAH dispose des aides financières. Ces subventions sont évolutives, elles varient de 20 000 à 80 000 euros en fonction du type de travaux que vous avez à réaliser. Ces aides financières sont dédiées aux habitants qui justifient une ancienneté de plus de 15 ans. L’ANAH octroie ses aides financières sous conditions de ressources.

  • L’Eco PTZ

L’Eco PTZ vous octroie un prêt pour effectuer des travaux de réhabilitation énergétique de votre logement. L’avantage avec cette aide est que vous ne payez aucun frais d’intérêt au moment du remboursement. Le montant du prêt dont vous pourriez bénéficier peut aller jusqu’à 30 000 euros. Eco PTZ a pour partenaires plusieurs banques afin de vous accompagner dans vos démarche.

  • L’ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement)

Vous pouvez également vous faire accompagner par L’Agence Départementale d’Information sur le Logement pour vous permettre de réaliser un projet de rénovation de votre système de chauffage. L’ADIL est présente dans 82 départements de la France. Vous pouvez entrer en contact avec cet organisme en vous informant sur des aides financières dans votre localité.

Economiser sur sa facture de chauffage : quelques erreurs à éviter

Eteindre le chauffage pendant la nuit

Contrairement à ce que pensent plusieurs personnes, éteindre son chauffage pendant la nuit ou en cas d’absence n’est pas une bonne solution pour réduire sa consommation en énergie. Il faut donc éviter ce geste encore plus si vous possédez une chaudière. Lorsque vous éteignez votre chauffage pendant plusieurs heures la nuit, la machine doit fournir des efforts supplémentaires le matin afin de compenser la perte de la nuit. Avec ce travail à pleine puissance, vous allez vous retrouver en surconsommation lorsque vous allumez à nouveau votre chauffage. Ce qu’il convient de faire est plutôt de baisser son chauffage au cours de la nuit. Si vous devez vous absenter de votre maison pendant une durée de trois jours ou plus, vous devez mettre votre chaudière en mode hors-gel.

Utiliser un chauffage d’appoint dans une pièce

Ce type d’appareils de chauffage peut être utilisé pour vous dépanner dans certains cas. Mais ce qui est déconseillé est leur utilisation prolongée en tant que chauffage principal. Cela peut entraîner une surconsommation d’énergie. En effet, un chauffage d’appoint est un appareil qui consomme beaucoup l’énergie. En plus, leur utilisation présente des conséquences. Entre autres inconvénients, on note des risques d’incendie, le dessèchement de l’air, une probable intoxication au monoxyde de carbone pour les poêles à pétrole ainsi qu’une possibilité d’irritation des voies respiratoires et des yeux.

Réduire sa consommation en énergie et voir baisser considérablement sa facture de chauffage, c’est possible. Cependant, pour y parvenir, vous devez mettre en pratique et suivre à la lettre l’ensemble de ces conseils énumérés ci-dessus. N’hésitez pas également à prendre conseil auprès des organismes dédiés pour vérifier si vous êtes éligible à une aide financière de l’Etat afin de vous accompagner pour le règlement de votre facture de chauffage. Si vous souhaitez faire des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous pouvez également prendre attache avec les établissements habilités pour soumettre votre dossier.

Economies de chauffage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut